A.Qu’est-ce qu’une fente labio-palatine communément appelée bec de lièvre ?

Le bec-de-lièvre est une malformation la plus fréquente touchant la partie basse du visage (lèvre, palais). C’est un terme englobant les fentes labiales et les fentes palatines apparaissant tôt dans la vie embryonnaire (5ème semaine de grossesse).

La fente labiale correspond à une perte de substance de la lèvre supérieure, tandis que la fente palatine correspond à une absence de substance du palais assurant une communication entre le nez et la bouche.

  1. La fente labio-palatine démarre à la base du nez pour aller jusqu’à la luette (au fond du palais). Les causes de ces malformations sont souvent multifactorielles :
  • Anomalie congénitale pour la plupart des cas
  • Le caractère héréditaire lié surtout aux mariages consanguins
  • La consommation d’alcool ou de tabac
  • La prise de certains médicaments sans avis médical
  1. Le fardeau de cette anomalie dans le vécu du patient est très lourd se traduisant par :
  • des difficultés d'alimentation du nouveau-né entraînant un retard de croissance;
  • des difficultés respiratoires ;
  • des troubles de la parole ;
  • des troubles de l’audition ;
  • des otites à répétition ;
  • une disgrâce esthétique avec un impact social très important
  • une exclusion de la société limitant les chances de fonder une famille

Devant ce reflet tragique notre programme de prise en charge gratuite des interventions becs de lièvre vient répondre aux besoins des populations.

B.Organisation du programme de la prise en charge gratuite des interventions becs de lièvre

      1.historique

Depuis 2008, l’hôpital s’est inscrit dans un programme de prise en charge gratuite des fentes labio-palatines au cours de campagnes d’interventions chirurgicales.

Ce programme a été initié par l’association JOOKO-CLEFT en partenariat avec l’hôpital et par la suite il a pris progressivement son indépendance par la recherche de partenaires locaux et internationaux. C’est ainsi que SONATEL, CBN puis SMILE TRAIN nous sont venus en appui pour rendre la vie meilleure à ces victimes de malformations faciales. Nous avons pris en charge près de 400 cas de becs de lièvre à ce jour avec 97% de taux de réussite.

Le manager du programme est le Dr Adamson Médecin anesthésiste missionnaire de JEM travaillant au sein de l’hôpital. Il est en partenariat avec une équipe de chirurgiens dirigée par le Professeur Anne-Aurore SANKALE chirurgienne plasticienne. Ce programme consiste à offrir un traitement chirurgical aux patients grâce à l’appui financier de nos partenaires au cours de mission chirurgicale organisée tous les 3 mois. L’approche mission nous permet de réduire les coûts et surtout de démystifier la malformation par la création d’un certain lien entre les patients en réalisant qu’ils ne sont pas seuls porteurs de cette affection. Nous remarquons cependant qu’il y a encore des retards dans la prise en charge avec parfois des patients de plus 16 ans et qui sont même parfois mariés.

 Pour le moment en dehors des interventions chirurgicales, nous assurons un suivi nutritionnel pré et post-opératoire grâce à la fabrication de bouillie enrichie à base de céréales locales. Toutes les analyses sont gratuites pour le patient.

      2.Nous voudrions donc par la suite élargir nos offres à :

  • la prise en charge par l’orthophoniste dès l’apparition du langage. Cela permet de prévenir ou corriger d’éventuels troubles de la parole.
  • un traitement d’orthodontie pour corriger un défaut d’occlusion dentaire.
  • Un suivi par un psychologue pour accompagner le patient dans les différentes étapes du traitement.

Mais cela ne sera possible que si nous obtenons un financement correspondant au coût réel de la prise en charge qui est de l’ordre de 2000$ par cas.

Il y a de plus en plus de campagnes de prises en charge de becs de lièvre au Sénégal avec l’appui d’ONG.

       3.Voici quelques témoignages de patients suite aux interventions :

  • Le cas d’Ousmane KANDE

« Quand Ousmane est né, les anciens du village ayant vu qu’il était porteur de bec de lièvre, ont conclu qu’il s’agissait certainement d’un revenant. Comme cela a été le cas d’un précédent enfant qui par la suite est décédé dans le village. Les anciens ont alors décidé de pratiquer des rituels au cours desquels l’enfant a été abandonné dans la forêt pour se débarrasser du mauvais esprit. Personne ne devait retourner chercher l’enfant ni même se retourner pour le regarder. Bien sûr nous avons protesté. Mon beau-frère, un homme instruit, s’est farouchement opposé à cette pratique et grâce à l’appui de missionnaires, est allé récupérer l’enfant pour le conduire à l’hôpital pour être soigné. Nous sommes très reconnaissants aux missionnaires qui nous ont orienté et appuyé financièrement. Après l’opération quand nous sommes retournés au village, beaucoup de gens sont venus voir si l’enfant était devenu « normal ».  Mon mari et moi-même vous remercions infiniment pour le résultat obtenu »    

La mère d’Ousmane KANDE

  • Le cas de Muhammad FALL

« de Jéricho, le Christ donna la lumière à BARTHIMEE,

A Thiès celui-ci donna du sourire à beaucoup d’enfants et à leur entourage.

C’est en ces termes que je commence ma lettre O combien importante pour moi, car tirée du fond de mon cœur ; et la motivation n’est rien que le cœur plein de joie d’un père qui dit mille fois Merci.

Merci, car sans vous Muhammad mon fils n’aurait peut-être jamais ce sourire radieux et par conséquent sa maman et toute une communauté.

Merci, car de par les multiples témoignages dans les salles d’hospitalisation et par le vécu quotidien je sais que vous avez sauvé beaucoup de couples et donc beaucoup de familles.

Merci de l’hospitalité, de l’attention et surtout du caractère gratuit de l’intervention, des médicaments et de l’hospitalisation car sans cela il serait très difficile de supporter un tel coût.

Cependant il me serait vraiment agréable de pouvoir rendre visible vos actions quotidiennes envers nos communautés par la création d’une association des enfants soignés à Barthimée.

Cette association aura pour but de montrer vos actions au grand public Sénégalais mais aussi de tirer le reste de ces enfants cloîtrés dans nos maisons faute d’information de leur possible guérison à Barthimée car rien ne vaut ces sourires radieux venant de ces agneaux de Dieu que sont les enfants." 

Mr Mbaye FALL.